Festivals de Suisse et d'ailleurs

Festivals de Suisse et concerts
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Courrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icy

avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 46
Localisation : Neuchâtel
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Le Courrier   Sam 31 Aoû - 13:17

Deux intéressants articles parus cet été dans Le Courrier sur feu la Dolce Vita et sur le Moloko:

http://www.lecourrier.ch/113166/la_dolce_vita_l_aieule_des_nuits_lausannoises

http://www.lecourrier.ch/113419/le_moloko_change_de_peau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icy

avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 46
Localisation : Neuchâtel
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Le Courrier   Dim 29 Sep - 12:09

Le Courrier, le 27.09.2013: Kalvingrad, nouveau départ

http://www.lecourrier.ch/114702/kalvingrad_nouveau_depart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icy

avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 46
Localisation : Neuchâtel
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Le Courrier   Jeu 14 Nov - 17:41

Le Courrier du 13.11.2013: des bonnes nouvelles pour la Cave12.

http://www.lecourrier.ch/116293/la_cave12_met_fin_a_six_ans_de_nomadisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icy

avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 46
Localisation : Neuchâtel
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Le Courrier   Ven 29 Nov - 17:48

29.11.2013: article à l'occasion de la sortie du livre "PTR, une épopée électrique 1983-2013":

http://www.lecourrier.ch/116751/ptr_une_epopee_electrique_de_trente_ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icy

avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 46
Localisation : Neuchâtel
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Le Courrier   Ven 14 Aoû - 6:19

Article paru ce jour dans le Courrier.

Citation :

Björk, la Janus islandaise
VENDREDI 14 AOûT 2015
Tamara Bongard


PARUTION • Un beau coffret réunissant cinq cahiers accompagne l’entrée au musée de la chanteuse et musicienne, âgée de 50 ans.


Björk dans sa robe cygne, sur la pochette de l’album «Vespertine».
INEZ AND VINOODTH

Terre de lave et de cascades, l’Islande a donné naissance à une créature bien plus étrange que les milliers d’elfes qui vivent sous sa mousse centenaire: Björk. Chanteuse, compositrice, actrice, performeuse... cette artiste pluridisciplinaire n’inflige pas de frontières à son monde créatif, à l’instar d’un David Bowie. Une visionnaire à qui le MoMa, le Musée d’art moderne de New York, a consacré une importante rétrospective en mars, alors que sortait son dernier disque Vulnicura.
Dans le sillage de cette reconnaissance hors du commun pour une musicienne, Flammarion édite ce mois un coffret exceptionnel de cinq cahiers, Björk: Archives, offrant un éclairage original sur le parcours de la femme qui fête cette année ses 50 ans. Outre sa biographie, on y découvre un échange d’e-mails avec le philosophe américain Timothy Morton, deux essais sur la musique et un poème de son ami Sjon.

Deux pôles opposés
Björk Gudmundsdottir est née en 1965 à Reykjavik. Elle est issue de la première génération islandaise venue au monde dans un pays libre, après 600 ans de domination danoise de l’île. Une génération proche des traditions mais aussi ouverte vers l’extérieur. Un descriptif de sa situation familiale, en quelque sorte. Ses parents se séparent en effet quand elle a un an. Du côté de sa mère, c’est un milieu artistique et bohème qui s’offre à elle. Alors que chez son père elle évolue dans un paysage traditionnel et bourgeois. Deux pôles opposés entre lesquels elle oscillera, comme elle naviguera toujours entre les contraires, de son image de femme-enfant à celle de femme fatale, entre sa témérité et sa fragilité, son intuition et son travail méthodique. Une sorte de Janus, le dieu romain aux deux visages, venu du froid.
Björk réconcilie aussi la nature et la technique. L’artiste, dont le nom signifie «bouleau» en islandais, aime les randonnées romantiques dans son pays natal, s’occuper de moutons... Les grands espaces de son île se trouvent littéralement dans son cœur, comme le montre Michel Gondry dans le clip de Joga qu’il a réalisé pour elle. Côté pile, cette femme est une amoureuse des villes, de leur vie nocturne, d’internet (elle répond elle-même aux questions des fans sur son site) et de la technologie, qu’elle fusionne avec la musique.

Premier disque à 11 ans
Très jeune, elle excelle dans cette dernière discipline. Björk n’a que 11 ans quand elle sort un premier disque de reprises, notamment des Beatles et de Stevie Wonder. Devenue star nationale, elle intégrera les années suivantes plusieurs groupes dont les plus connus sont Kukl et les Sugarcubes. L’Islandaise ne cesse de franchir les barrières invisibles des genres musicaux, se mettant au hardcore, au punk orchestral et même au jazz. C’est n 1993, une année après s’être installée à Londres, qu’elle sort son premier opus personnel, intitulé Debut. L’Islandaise décroche une renommée mondiale. Enchaîne les disques salués par la critique, les artistes, le public.
Depuis cette époque londonienne, Björk ajoute la mode à la panoplie de ses moyens d’expression – elle collaborera avec beaucoup de stylistes. On se souviendra en particulier de sa robe cygne, dans laquelle elle a monté les marches de Cannes. Elle use également des masques – normal pour Janus – afin de se créer des personnages liés à chaque album et qui prennent vie dans ses clips, réalisés par de grands noms. De ce magma de collaborations ressortent des projets révolutionnaires, avant-gardistes.

Aux J.O. d’Athènes
Capable de frôler les frontières de la musique expérimentale tout comme de faire l’ouverture des Jeux olympiques à Athènes en 2004, Björk vit avec ses deux visages. Et même plus. Pour appréhender complètement l’une de ses créations, le New York Times a dû envoyer trois critiques spécialisés qui dans la musique, qui la danse, qui le théâtre. Ce diamant forgé par les terres islandaises présente décidément de nombreuses facettes.


Björk: Archives, ouvrage collectif sous la direction de Klaus Biesenbach, Ed. Flammarion, réunit 5 cahiers de 192 pp. au total. Sortie le 19 août

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icy

avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 46
Localisation : Neuchâtel
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Le Courrier   Sam 20 Fév - 16:02

Stuart A. Staples dans le Courrier du 19 février 2016.

http://www.lecourrier.ch/136635/stuart_a_staples_sucre_d_ogre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icy

avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 46
Localisation : Neuchâtel
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Le Courrier   Dim 28 Fév - 10:30

Des icônes au carré
Samedi 27 février 2016
Au cours des dernières décennies, les plus grands noms de la photographie ont imprimé leur marque au format carré du LP et du single. Une expo au Fotomuseum de Winterthour et un beau livre sur l’agence londonienne Hipgnosis célèbrent cette idylle.

L'article ici:
http://www.lecourrier.ch/136885/des_icones_au_carre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Courrier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Courrier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Courrier de Mickey
» Courrier et demandes d'autographes
» Stockage du courrier sur disque dur ?
» Le Courrier des Enfers
» Transfert de courrier hotmail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Festivals de Suisse et d'ailleurs :: Musique :: Médias-
Sauter vers: